Enseigner l'Europe à l'Université

L’enseignement des questions européennes à l’Université est resté trop longtemps associé à quelques disciplines et à quelques spécialités. Née dans le cadre des débuts de la construction  européenne dans les années soixante, elle s’est trop souvent limitée à l’étude de l’intégration européenne, essentiellement dans les spécialités de droit communautaire puis européen, mais également dans quelques autres champs disciplinaires, notamment en science politique et en histoire, dans les Instituts d’études politiques ou dans quelques universités très spécialisées, comme à la Sorbonne, Strasbourg ou Grenoble. Des formations professionnelles et pluridisciplinaires  se sont crées depuis 15 ans, à Lille, Strasbourg, Aix, Nantes, marquant une diversification et une ouverture essentielles. Transversales par nature, totales par nécessité, les études européennes doivent désormais s’insérer dans de nombreuses autres formations, tant l’objet est désormais central pour comprendre nos sociétés et leurs évolutions.

La démarche proposée par le LIPE est d’ouvrir le champ des études européennes à des approches nouvelles, étudiant l’Europe dans sa globalité et dans son rapport au monde, sur plusieurs échelles, sans nier l’intérêt de  l’étude de l’intégration et de la gouvernance européenne, mais en élargissant les champs d’études aux enjeux essentiels de l’Europe d’aujourd’hui. Cette approche ne peut se faire que dans la pluridisciplinarité, et les modules de formation abordent chaque thématique par des enseignements donnés par des spécialistes de différentes disciplines, en étroite association avec leurs spécialités de recherche. Cette pluridisciplinarité s’accompagne de l’utilisation de nouveaux outils, expositions virtuelles, capsules vidéo, ressources documentaires. L’objectif est de donner aux enseignants du supérieur des approches croisées accessibles à tous publics et à tous niveaux, y compris dans des domaines sans spécialisation européenne marquée : expliquer l’Europe avec rigueur, pour tous.

Michel Catala, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nantes.

 

Pour accéder aux ressources universitaires : http://www.lipe-europe.eu/niveau/universitaire/